Vins de France : Accueil

Vin rosé

Le principe :

  • Transformation en alcool du jus de raisin en préservant ses arômes délicats
  • Deux méthodes de vinification sont pratiquées : le pressurage direct, qui donne des vins à la robe plus claire, et la saignée, à la macération plus longue, qui donne des vins à la robe plus foncée.

1 Égrappage

L’égrappage vise à séparer les grains de raisin de la rafle, qui peut apporter des notes gustatives herbacées désagréables au vin. L’égrappage n’est pas toujours pratiqué, les rafles facilitent même le pressurage.

2 Foulage

Le foulage a pour objet d’ouvrir les grains de raisins, afin de faciliter la fermentation et la diffusion des arômes de la peau vers la pulpe.

3 Macération pelliculaire

Pour les rosés de saignée, le mout ainsi obtenu va macérer dans une cuve entre 2 h et 20 h à une température contrôlée allant de 16°C à 20°C. Cette étape permet de mêler étroitement les pigments et les arômes contenus dans la pellicule avec le jus et définit la couleur du futur vin rosé.

3 bis Pressurage

Pour les rosés de pressurage direct, la vendange est pressée directement, sans macération préalable. Le jus clair est ensuite mis à fermenter.

4 Fermentation alcoolique

Pendant 10 à 14 jours, le jus est ensuite mis à fermenter à basse température (18 à 20°C) afin de préserver au maximum les arômes.

5 Assemblage

L’assemblage, effectué par le viticulteur et son œnologue, donne naissance et homogénéité au vin. L’objectif est de gagner en complexité, en richesse aromatique, notamment par le jeu des différents cépages. Véritable signature du producteur, qui fait appel la sensibilité du producteur et à un savoir-faire jalousement gardé, l’assemblage varie pour chaque millésime pour donner tout son caractère à un vin.

6 Élevage

L’élevage est une phase importante, pendant laquelle un certain nombre de composants du vin vont se combiner pour donner un vin plus riche, plus agréable à boire. Ainsi l’élevage a lieu en cuve et non en fût, afin de conserver au jeune vin tout son fruité. Cette phase permet aussi de clarifier le vin, d’éliminer les dépôts et les lies.

7 Mise en bouteilles

En fin d’élevage, le vin est embouteillé dans des conditions d’hygiène très strictes, après une éventuelle filtration.

© CIVP/F.MILLO.

DÉCOUVREZ
LES VINS DE FRANCE

BIENVENUE

Sélectionnez votre pays et votre année de naissance

Champs obligatoires